Actualités

Amy Sarr Fall : La réussite d’une parfaite inconnue au double visage moins connu et…

Ndeye Amy Sarr Fall : La réussite d’une parfaite inconnue au double visage moins connue et visible au Sénégal .

Times24.info : La femme manifeste souvent le sentiment d’être obligatoire à beaucoup de choses et craint de n’être pas à la hauteur. Le manque d’estime et de confiance en soi semble une caractéristique de la psychologie féminine. Ceci n’est pas certainement le cas pour Ndèye Amy Sarr Fall qui s’est lancée dans un double « visage » de communication et d’administration des affaires avec le financement d’une puissance étrangère. Une femme de marketing qui a lancé MondialCom, moins « connue ou visible » au Sénégal. Située dans un emplacement stratégique en plein cœur de la ville de Dakar, l’agence est sur l’avenue Léopold Sédar Senghor, à quelques mètres du palais présidentiel. Cette agence permet à Amy Sarr Fall, l’ « inconnue », de ramasse plusieurs marchés publics, des agences de l’Etat sénégalais. L’agence est « spécialisée en communication internationale et en développement stratégique » avec plusieurs filiales dont le mensuel Intelligences. Un magazine d’informations générales qui cible les leaders d’opinions, les autorités d’Etat, les intellectuels sénégalais, les hommes d’affaires entre autres sont ses principaux lecteurs au Sénégal. En France, Intelligence(s) magazine y existe, sont au menu de cette édition : la synthèse de l’actualité doctorale, réflexion sur les enjeux de l’emploi des docteurs, regards croisés de l’entreprise et de l’université sur le doctorat, décryptage des mutations du monde de la recherche et de l’innovation en France et dans le monde… Revenons à notre « moderne belle tronche », celle qui fait partie des femmes les plus « influentes » au Sénégal. Elle roule à Dakar dans une voiture américaine de couleur noir teintée, appelée 8×8, pour bien mener sa campagne…
Amy comme l’appelle ses proches, se présente comme une personnalité du monde des affaires. Elle fait partie des Sénégalaises qui ont le plus accès à la présidence de la République, donc influente. La journaliste et consultante en communication, est naturellement « célibataire », une femme politique « très sentimentale ». Elle laisse couler facilement ses larmes. Des personnalités qui étaient présentes à la réunion du groupe consultatif du Sénégal à Paris en savent quelque chose. Amy Sarr Fall a été renvoyée de la salle ou devait se tenir la rencontre, entre le président sénégalais Macky Sall et des bailleurs qui participent au Plan Sénégal Emergent. Vous connaissez sans doute la suite. Mais heureusement pour « l’influente », seulement les images de la vidéo du célèbre artiste Youssou Ndour et du protocole de Macky Sall à l’époque Massamba Sarr, ont fini de faire le tour des réseaux sociaux.

Amy Sarr Fall, « l’américaine », n’est pas très bien connue des Sénégalais et des personnalités sénégalaises. Celle qui se définit comme « journaliste et personnalité publique », ne laisse aucune trace sur Internet. Seuls quelques articles « orienté sur sa biographie et d’activités » sont visibles sur certains sites d’informations. Allez sur le célèbre site Wikipedia et chercher des informations sur sa personne, vous allez être surpris. Même pas une ligne sur « notre magazine » Jeune Afrique !

Ndèye Amy Sarr Fall, âgée de 40 ans, a fait ses études au lycée international bilingue de Dakar ou elle a obtenue son baccalauréat avant, dit-elle, poursuivre ses « études à l’université privée américaine de Paris (UAP) », créé en 1962.

« J’ai choisi ces deux filières (communication et d’administration des affaires) parce que le contexte dans lequel j’étais m’a beaucoup marquée. Il y avait cent nationalités dans cette université et, j’avais envie de pouvoir communiquer avec tout le monde, je voulais comprendre la communication et l’administration des affaires qui m’ont permis de gérer les miennes aujourd’hui » déclare la patronne de MondialCom.

« Je compte sur vous, pour m’aider à hisser plus haut et plus loin le lourd drapeau du Sénégal », a réclamé Ndèye Amy Sarr Fall, à l’administration de l’UAP, selon la presse sénégalaise.

L’administration de l’UAP l’accompagne dans sa campagne de communication au Sénégal dans le but d’inciter les Sénégalais « à le rejoindre » pour être certainement ministre ou député puis, un jour candidate à la présidence du pays. Amy a acquis un peu son rêve, en rencontrant pas mal de grands décideurs du monde.

Par conséquent, des personnalités de renommé internationale ont une très grande influence sur la journaliste femme d’affaires et, y jouent un rôle déterminant pour qu’elle dirige le Sénégal.

« J’ai compris que le changement n’intervient pas du sommet vers le bas, mais plutôt de la base vers le haut. J’ai aussi compris que, peu importe l’activité que je fais, il n’y a rien de plus important que, de le faire ici, chez moi. J’ai pensé, qu’il était temps de revenir au Sénégal… », soutient la patronne d’Intelligence magazine.

Ndèye Amy veut également s’impliquer dans l’émancipation des femmes. Elle se dit « soucieuse de l’avenir des femmes et les encourage à devenir des personnes model, des entrepreneurs, des leaders d’opinions ». La politicienne a organisé, en juin 2011 à l’université Gaston Berger de Saint-Louis, 249 km de la capitale sénégalaise, une journée du leadership féminin et en 2013, la grande rentrée citoyenne à Dakar.

Pour mieux faire sa politique, « Amy l’Intelligente », participe aussi à l’éducation des jeunes. Elle a initié des centres « d’intelligence » sur le devenir du continent africain en général et du pays en particulier. Sacré journaliste affairiste !

Elle s’est occupée de la campagne publicitaire avec son agence MondialCom, du 10 au 13 septembre 2015 à Dakar, lors du séminaire international sur le climat, organisé par la Commission Décentralisation et démocratie locale de l’Association Internationale des Maires du Sénégal en partenariat avec l’Etat du Sénégal. Des images, de cette campagne publicitaire ont été « piquées » sur Internet, ce qui pourrait encore en dire plus sur la vie de Amy Sarr Fall, dont le slogan est « Il ne faut pas que nous soyons des citoyens spectateurs, mais des citoyens acteurs de développement », écrit-elle sur son site amysarrfall.com.

« Elle se sent intouchable, en gagnant sa vie à diffuser des photos qui ne lui appartienne pas », confie à Times24.info, le cœur meurtri, celui dont les images appartiennent.

« Les techniques de concurrence innovantes continuent à faire défaut à beaucoup d’entreprises. Heureusement, l’on tend de plus en plus à admettre que la communication ne se confine pas à de simples campagnes publicitaires, aussi captivantes soient-elles » écrit la directrice Amy, dans son édito en ligne, sur le site de MondialCom.

Amy Sarr Fall ajoute : « MondialCom a très tôt su se positionner comme partenaire crédible et efficace de grandes multinationales, mais aussi, d’entreprises sénégalaises aspirant à profiter de l’économie de marché pour relever sensiblement de nouveaux défis », publie-t-elle. Et de conclure : « Bienvenue dans le monde de la haute communication. »

Répondant aux questions des journalistes de la Radiodiffusion sénégalaise, lors de l’émission Kenkéliba en 2012, avec Angélique Manga, devenue conseillère du chef de l’Etat et Aboubacar Bâ actuellement à Canal plus, Amy Sarr Fall déclarait : « Jusqu’à la dernier minute, le peuple continuera à réfléchir. Maintenant, vous savez, il y a des événements qui sont là, qui poussent à réfléchir sur la sincérité des propos engagés. Et quand on veut engager un peuple, à croire en quelque chose, il faut soi-même être, d’abord, le premier exemple, être le premier, à vraiment illustrer tout cela. »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus populaires

To Top