Actualités

PHOTOS – Cet arsenal militaire du Sénégal, c’est pour impressionner quel pays ?

Pour le retour du grand défilé, 3 066 militaires et paramilitaires et 1 873 civils vont parader le long de la Place de l’Obélisque lundi dans le cadre du 56ème anniversaire de la célébration de la fête de l’Indépendance du Sénégal. Un défilé qui sera placé sous le sceau du rôle des Forces de défense et de sécurité.

Après l’intermède de l’année dernière avec la prise d’armes à la Place de l’indépendance, la célébration de la fête de l’In­dépendance va renouer avec le grand défilé civil et militaire. Pour le 56ème anniversaire de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale, environ 3 066 militaires et paramilitaires et 1 873 civils vont défiler lundi à la Place de l’Obélisque. L’ou­verture du cérémonial sera marquée par une prise d’armes avec remise de décoration avant le défilé civil suivi d’un défilé aérien, d’une revue navale qui sera filmée, d’un défilé motorisé avant de conclure avec un défilé militaire et paramilitaire. A noter que le défilé civil sera ouvert par les majorettes de l’Institut Notre Dame et sera clos par celles du Lycée John Fitzgerald Kennedy. A ce titre, un hommage sera rendu à feu Doudou Ndiaye Rose, lui qui dirigeait cette séance depuis quelques années.

Le contexte a inspiré la Grande muette : le thème de cette année «Forces de défense et de sécurité face aux défis sécuritaires» rappelle le rôle important de ces unités pour la consolidation de la paix dans une sous-région fortement secouée par la menace djihadiste. «Ce qui justifie le thème de cette année est notre raison d’être. Je ne vois pas quel pays dans notre sous-région ne prendrait pas le terme sécurité comme maître-mot dans son discours et même dans sa raison d’être. Aujourd’hui notre raison d’être, c’est la sécurité de notre pays», a déclaré le Colonel Abou Thiam, directeur de l’In­formation et des relations pub­liques des Armées (Dirpa) qui faisait face à la presse hier. Pour lui, la sécurité «n’appartient pas qu’au dévolu du militaire, elle est la synergie d’une résultante entre vous et moi». Ainsi, il tend la main aux médias. «Nous prendrons toutes les dispositions pour que la sécurité soit de mise. Il faudrait que chacun d’entre nous soit sa propre sentinelle. La presse doit contribuer dans la sensibilisation de changements d’attitudes. Ce ne serait pas mauvais qu’on entende dans un de vos médiums parler de sécurité à travers les comportements», insiste le Colonel.

4 avril senegal 01

4 avril senegal 02



4 avril senegal 03

4 avril senegal 05

4 avril senegal 06

4 avril senegal 07

4 avril senegal 08

4 avril senegal 09

4 avril senegal 10

4 avril senegal 11

4 avril senegal 12

4 avril senegal 13

4 avril senegal 14

4 avril senegal 15

4 avril senegal 16

4 avril senegal 17

4 avril senegal 18

4 avril senegal 19

4 avril senegal 20

4 avril senegal 21

4 avril senegal 22

4 avril senegal 23

4 avril senegal 24

4 avril senegal 25

Source : lequotidien

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Haut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer