facebook
Edito

Impressions Pod et Marichou épisode 37 du mardi 8 novembre 2016

2

La bonne nouvelle c’est que Marichou a enfin reconnu Pod, elle sort peu à peu de sa léthargie. Mais elle va faire face à un dilemme cornélien. Pod a découché pour se rendre au chevet de sa fille. Pour l’instant on peut se dire que Marichou est reléguée au second plan. Simple intuition ou réalité ? Nous serons bientôt édifiés à ce sujet. La mère et la sœur de Pod venues rendre visite à Marichou s’offusquent de cette situation. Ce sera Eva et Mya vs Marichou.

Pod fait face au médecin et le supplie de sauver de son enfant, puis d’un pas décidé, se rend chez le père d’Eva, histoire de lui montrer qu’il n’a pas peur de lui. Il lui annonce qu’il va changer le nom de sa fille Mya, réclamer sa garde et que s’il tentait quelque chose contre elle, il va l’attraire devant les tribunaux.

Son frère Momo s’enfonce de plus en plus. Yacine ne lui est d’aucun secours et le met au courant des menaces qui le guettent, lui et son entourage. N’ayant rien compris au jeu de Kiné, il l’appelle pour la tenir au courant de la lettre qui doit l’aider à récupérer l’héritage et lui demande son soutien. Vous vous doutez bien qu’elle a câblé dare-dare ses commanditaires qui veulent s’en accaparer. Momo est entré dans un imbroglio très complexe. Bon scénario.

Deux couples, deux destinées. Siir et Nabou puis Edou et Salla.
En ce qui concerne le premier couple, Siir a pris la décision d’épouser Nabou malgré le fait qu’elle soit en état de grossesse (ce qui est formellement interdit par sa religion) mais une autre embûche semble se dresser devant eux car si Siir veut faire simple, la mère de Nabou ne l’entend point de cette oreille. Elle veut une fête grandiose, car dit-elle « je ne bazarde pas ma fille ». La production pointe du doigt, pour le dénoncer, une réalité bien sénégalaise : le gaspillage lors des cérémonies familiales.

Edou et Salla, comme deux tourtereaux ne cessent de recouler, ils vivent sur un nuage mais leur avenir risque de se transformer en enfer. Le père de Salla a décidé, en effet, de transférer la maladie de sa fille sur Edou grâce à son marabout. Ce côté égoïste du père de Salla fait même tiquer le marabout. Le père de Salla, hypocrite jusqu’au bout des ongles, joue au petit saint devant Edou et lui promet la main de sa fille sans condition.

Edou survivra-t-il aux attaques du marabout ? Quelle sera la réaction de Salla si elle venait à l’apprendre ?
Autant d’interrogations dont nous attendons les réponses dans les prochains épisodes.

Et vous, chers amis, que pensez-vous de cet épisode ?

Senepeople.com

Commentaires
Haut