Actualités

Prison pour Barth et DIC pour Khalifa : Sall temps – Les clés de l’actualité Senepeople

Les clés de l’actualité Senepeople de ce vendredi 17 février 2017 traitent surtout de politique. La condamnation prononcée à l’encontre du maire socialiste de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélémy Dias, et la convocation d’agents de la mairie de Dakar à la Division des investigations criminelles (DIC) sont les sujets les plus commentés par la livraison de vendredi de la presse quotidienne.

Le Tribunal de grande instance de Dakar a condamné jeudi le maire socialiste de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélémy Dias, à deux ans de prison dont six mois ferme, pour les délits « de coups mortels, de coups et blessures volontaires et de détention illégale d’arme sans autorisation administrative ».

M. Dias, qui s’est présenté devant le juge, a déjà purgé plus que la peine de six mois fermes de prison, entre 2011 et 2012, à la suite des violences à l’origine de la mort d’un jeune homme, Ndiaga Diouf, à Dakar.

Selon le verdict prononcé ce jour, il doit payer solidairement, avec ses complices, le franc symbolique de 25 millions de francs CFA aux héritiers de Ndiaga Diouf. Ses deux complices écopent de la même peine que lui.

« Le parquet rattrape Barth », affiche ainsi L’Observateur, selon lequel le procureur a fait appel de ce jugement. Le journal estime par conséquent que l’éligibilité du député socialiste est ’’en jeu ».

« Barth perd et gagne », note Sud Quotidien à travers sa manchette consacrée au même sujet, en référence au fait que bien que malgré sa condamnation à deux ans de prison dont six fermes, M. Dias est « libre de ses mouvements ».

Le Témoin quotidien juge pour sa part que le maire de Mermoz-Sacré-Coeur « s’en sort à très bon compte », non sans relever que le parquet, « mécontent de la décision » du juge, fait appel.

Vox Populi s’inscrit dans la même analyse, en affichant : « Verdict de l’insatisfaction : le parquet et Barth en appel », là où Walfquotidien fait part de la réaction de l’intéressé.

« Que je sois réélu député ou pas, c’est le cadet de mes soucis », dit-il dans des propos relayés par walfquotidien, ajoutant : « Je n’ai pas 25 millions à donner à qui que ce soit ».

Outre ce sujet, le journal Le Quotidien traite aussi de la convocation du maire de Dakar devant le procureur suite à un rapport de l’Inspection générale d’Etat (IGE).

« Condamnation de Barth audition de Khalifa : Sall temps », écrit cette publication. L’AS précise ren chérit et précise « Fonds dérogatoires de la mairie de Dakar : Khalifa Sall vers la DIC’’, la Division des investigations criminelles, représentant la police judiciaire sénégalaise.

« Le président de la République a décidé concernant la gestion de la caisse d’avance de la mairie, de nous déférer devant le procureur de la République », soutient Khalifa Sall, cité par le quotidien Enquête.

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Haut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer