Actualités

People International : Le comédien Kevin Hart victime de chantage sexuel

De nouveaux éléments ont surgi dans l’affaire de la vidéo compromettante de Kevin Hart datant du mois d’août à Las Vegas. L’acteur et humoriste, qu’on verra prochainement dans le remake américain d’Intouchables, The Upside, et dans le reboot de Jumanji est victime de chantage. Marié depuis près de deux ans à Eniko Parrish, enceinte de leur premier enfant, il fait face à l’attaque d’une personne menaçant de dévoiler des images de lui et d’une autre femme.

Le comédien avait pris les devants en publiant une vidéo confession sur Instagram : “Je ne suis pas parfait, j’ai commis une erreur de jugement et me suis mis dans une sale position. Cela ne pouvait que mal tourner et c’est ce qui est en train d’arriver.” Si l’on ne sait quelle a été la réaction de ses proches, le FBI enquête afin de déterminer qui est le ou la responsable du chantage. La femme sur la vidéo affirme en tout cas n’y être pour rien…

Montia Sabbag, la femme qui figure sur ces images très embarrassantes avec Kevin Hart, jure qu’elle n’est pas le maître-chanteur. Avec son avocate Lisa Bloom, elle a ainsi déclaré en conférence de presse qu’elle reconnaissait avoir eu une relation “intime” avec la vedette américaine, mais nie vouloir lui extorquer de l’argent : “Je suis ne suis pas une strip-teaseuse, je suis une artiste et je n’ai pas enfreint la loi. Je n’ai rien à voir avec ces enregistrements.” Expliquant qu’elle n’est pas sans ignorer qu’enregistrer des vidéos à l’insu d’une personne est un crime, elle tient à se rendre immédiatement à la police pour se présenter comme victime elle-même.

Cependant, le site TMZ rapportait que le précédent avocat de cette jeune femme aurait dit à l’entourage de Kevin Hart qu’elle pouvait passer au détecteur de mensonge contre la somme de 420 000 dollars afin de prouver l’authenticité de ses dires…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top