Actualités

Attaque de la forêt des Bayottes : Le bilan macabre passe à 15 morts

La liste des morts de l’attaque de la forêt des Bayottes de samedi au sud de Ziguinchor, s’est encore allongée. De 14, le bilan macabre passe à 15 morts. En effet, deux nouveaux corps sans vie ont été découverts par les forces de défense et de sécurité qui mènent une opération sur le lieu où s’est déroulé le carnage.

Un premier corps a été retrouvé le lundi par l’Armée qui l’a remis à sa famille pour l’inhumation. Il s’agirait, rapporte Le Témoin qui cite des sources concordantes, d’un certain Vieux Sané, originaire du département de Bignona, dans le village de Badiouré plus précisément, un exploitant de bois très connu du milieu.

Le second a été repéré hier matin et il a été inhumé à Toubacouta, non loin de là, du fait de son état de décomposition très avancée.

« Il s’agit de celui de Daouda Manga. Nous l’avons inhumé à Toubacouta devant les populations de ce village et une partie de sa famille », a signalé hier, le Cemga, le général Cheikh Guèye, lors de son entretien avec les journalistes.

Auparavant, le patron de l’armée sénégalaise a révélé la collaboration avec ses frères d’armes de la Guinée-bissau dans la traque des auteurs de la tuerie. « L’Armée va traquer les criminels, qu’ils soient sur terre, dans la mer ou dans les airs. Ils seront recherchés, traqués et neutralisés au besoin », a martelé le CEMGA.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top