Actualités

Divorce : Des chiffres au galop

Après les années 2000, un mariage sur trois se soldait par un divorce au Sénégal. Selon une étude de l’Institut de recherche pour le développement (Ird), les chiffres de divorce ont galopé entre-temps. Même si, les statistiques ne déterminent pas le nombre exact de divorces enregistrés. (Suite enquête sur les divorces)

Une étude de l’Ird fournissait quelques explications sur les multiples divorces. Elle souligne que dans 80% des cas, c’est la femme qui avait demandé le divorce.

« Dans bien des cas, elles assurent à elles seules les revenus du couple, tout en restant sous l’autorité de leur mari. De ce fait, nombreuses sont celles qui souhaitent se libérer de la tutelle de leur conjoint. Ainsi, plus de la moitié des femmes interrogées à Dakar comme à Saint-Louis, ont rompu le lien conjugal pour défaut d’entretien de leur époux.

 Les deux autres causes majeures de divorce sont le manque d’amour et les problèmes avec la belle-famille », constate-t-on.

D’autres restent d’avis qu’il ne suffit plus d’attendre plus d’une quinzaine d’années de vie commune, pour buter sur les écueils de la vie de couple. Désormais, après deux ou trois mois de mariage, des jeunes mariés découvrent la lune de fiel.

Les masques tombent. Quels que soient l’âge et le statut social des deux partenaires, les regrets sont au tournant, aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

O WADE Leral

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut