Actualités

Hierro remplace Lopetegui à la tête de l’Espagne

Hierro remplace Lopetegui à la tête de l’Espagne

VIDÉO: C’est officiel, le sélectionneur Julen Lopetegui a été viré de son poste, deux jours avant Portugal-Espagne. La fédération espagnole a décidé de se séparer de l’entraîneur à succès après l’annonce, mardi, de son arrivée au Real Madrid en remplacement de Zinedine Zidane. C’est Fernando Hierro qui dirigera la Roja durant la Coupe du Monde. Hierro était jusqu’ici le directeur sportif de l’Espagne.

FILE – In this Saturday, Nov. 11, 2017 filer, Spain coach Julen Lopetegui stands by the bench during the international friendly soccer match between Spain and Costa Rica in Malaga, Spain. (AP Photo/Miguel Morenatti, File)

(FILES) In this file photo taken on September 1, 2017 Spain’s coach Julen Lopetegui gestures during a press conference at the Royal Spanish Football Federation’s « Ciudad del Futbol » in Madrid.
Spain sacked coach Lopetegui just two days before the team’s opening game against Portugal at the World Cup, Spanish football federation chief Luis Rubiales confirmed on June 13, 2018. In a surprise announcement on June 12, Real Madrid named Lopetegui as their next manager to start work after the tournament in Russia, sparking outrage among the federation and Spanish fans at the timing of the announcement. / AFP PHOTO / GABRIEL BOUYS

Nous remercions Julen pour tout ce qu’il a fait parce qu’il est l’un des grands responsables de notre présence en Russie, mais nous sommes obligés de le renvoyer » a justifié Luis Manuel Rubiales, le patron de la fédération espagnole.

« Je ne me sens pas trahi, mais le problème est de savoir comment ils ont fait ces choses avec l’absence totale de la participation de la Fédération espagnole de football. C’est quelque chose que nous ne pouvons pas ignorer. Lopetegui est un professionnel impeccable, mais les formes sont importantes. Vous ne pouvez pas nous annoncer cela cinq minutes avant l’officialisation par le Real Madrid. »

Décision rarissime
Cette décision, rarissime, intervient deux jours avant le choc du groupe B du Mondial en Russie face au Portugal, vendredi à Sotchi (20h00).

Arrivé à la tête de la Roja en juillet 2016, en remplacement Vicente de Del Bosque, Lopetegui avait prolongé son contrat jusqu’en 2020 le mois dernier. La clause libératoire avait été fixée à 2 millions d’euros.

L’Espagne n’a pas encore fait savoir qui sera en charge de l’équipe, une des grandes favorites du tournoi, durant le Mondial en Russie.
7sur7

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut