Actualités

« L’affaire » du PRODAC continue de polluer l’atmosphère au Sénégal

« L’affaire » du PRODAC continue de polluer l’atmosphère au Sénégal

Les réactions continuent après la publication du fameux rapport mettant en cause le Ministre Mame Mbaye NIANG, sur la gestion du Programme nationale des domaines agricoles communautaires (PRODAC) du temps où il était Ministre de la Jeunesse

Cette fois, c’est la société Green 2000 citée dans le rapport de l’Inspection générale des finances (IGF) qui fait état de manquements dans la gestion du Programme nationale des domaines agricoles communautaires (PRODAC) qui fait dans le déballage.

Green 2000 a décidé de briser le silence dans un document bien détaillé. Dans ce document, l’entreprise israélienne bat en brèche les accusations portées contre elle par l’Inspection générale des finances. Il ressort de leurs déclarations que le Sénégal n’a qu’à s’en prendre au ministère de l’Economie, des Finances et du Plan et au bailleur Locafrique si le programme a connu des lenteurs.

Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, les Israéliens expliquent et précisent : ’’Si les termes du marché T 1962/15, objet du contrat signé le 28 août 2015, validé le 15 septembre et approuvé le 21 septembre, avaient été respectés par la partie sénégalaise, les 4 Domaines agricoles communautaires (DAC) auraient été livrés clé en main en novembre 2016’’.

Pour être plus clair, le coordonnateur de Green 2000 au Sénégal, Daniel Pinhassi déclare que Khadim Ba de la société Locafrique ‘’n’aurait pas les moyens financiers de ses engagements. Son manque de liquidités aurait plombé la réalisation des 4 premiers DAC (Domaines agricoles communautaires (DAC)’’.

Mieux, selon lui, ‘’L’enquête de l’IGF sur le PRODAC est orientée’’. Il explique : ‘’Le contrat prévoit qu’on soit payé d’avance. Les travaux sont bloqués à cause de retard de paiements’’.

Il faut rappeler ici que Green 2000 était chargée de l’exécution d’un marché de 25 milliards pour la mise en place de 4 cœurs de Domaines agricoles communautaires (DAC).

Le patron de Green 2000 reste convaincu qu’il y a des gens qui ne voudraient pas que le PRODAC réussisse. La société qui a signé le contrat de financement a des difficultés (…)’’.
Les différentes versions n’exigent-elles pas l’ouverture d’une information judiciaire comme le souhaite le forum civil ?

A senepeople, nous restons convaincus que les Sénégalais ont le droit de savoir où va leur argent !

Source : Senepeople

1 commentaire

1 commentaire

  1. Amina

    2018-06-15 at 11 h 55 min

    BONJOUR, DE JOLIES ET SEXY FILLES PROPOSENT TOUS LES TYPES DE MASSAGE DANS UN COIN PARADISIAQUE

    QUITTEZ LA PLANÈTE POUR UN VOYAGE HORS DU COMMUN, AVEC UN MASSAGE DE VOTRE CHOIX Où VOUS PERDREZ LA NOTION DU TEMPS. UN MOMENT INTENSÉMENT SENSUEL. A DÉGUSTER SANS MODÉRATION! ENCORE ET ENCORE!!! CONTACTS 773673093 338209754

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut