Scandale TIGO, Idrissa dit la vérité : la preuve

Scandale TIGO Xavier Niel Irissa Seck et Macky Sall sur l'affaire TIGO

Dans sa dernière sortie ce vendredi de Korité, Idrissa Seck déclarait que Macky Sall offrait sur un plateau d’argent les richesses de notre pays à la France. Voici ce qu’il dit : “Est-ce que c’est dans l’intérêt national du Sénégal de prendre l’entreprise TIGO d’un fils du Sénégal et de la donner à un copain d’Emmanuel Macron, Xavier Niel qui a d’ailleurs des difficultés en bourse ? Il a perdu 20% de la valeur de Free en bourse, peut-être même 25…”.

Nous sommes en mesure de confirmer la véracité des dires du président du Rewmi sur l’entreprise de Xavier Niel, l’homme d’affaires français qui se serait emparé de TIGO. La perte de vitesse dans le fixe en France est lourdement sanctionnée en mars avec un titre de son entreprise qui chute en ce moment de près de 9% à 181 euros. Si le groupe avait alors franchi la barre des 20 millions d’abonnés dans l’Hexagone, la baisse de la rentabilité dans le fixe avait pris le dessus.

Baisse de la rentabilité dans le fixe
“Au cours de l’année 2017, la rentabilité des activités fixes a été quant à elle impactée par les décisions réglementaires, avec la hausse du coût du dégroupage (…), la hausse des charges de personnel liée à l’accélération du déploiement du réseau (fibre et) l’enrichissement des offres TV et le recours à des promotions ponctuelles”, soulignait l’opérateur dans son communiqué publié le 13 mars dernier.

Une baisse du cours de bourse qui s’accentue
En ce mois de juin, la baisse amorcée en février et mars se poursuit encore et atteint même 30%, comme l’indique la courbe ci-dessous extraite du site internet référence en matière de bourse boursorama.com.

Cette information vérifiée vient donc confirmer les paroles du président du Rewmi Idrissa SECK dans sa sortie ce vendredi 15 juin 2018.

SenePeople

Cet article a été modifié pour la dernière fois le 15/06/2018 22:46