Actualités

SenCaféActu du 10 Août 2018 : le résumé de l’actualité

A la Une:Les femmes de Benno Bok Yakaar ne veulent plus d’Aminata Tall à la tete du CESE, Nafissatou Wade première femme candidate à la présidentielle de 2019, UGB: les étudiants de l’UFR juridiques sacrifiés par une année blanche
:
1-Conseil Economique et Social : Aminata Tall poussée à la sortie par les femmes de Benno Bok Yakaar. « Les femmes de Benno Bok Yaakaar invitent le président de la République Monsieur Sall à confier la présidence du Conseil Economique Social et Environnemental à la présidente nationale Mme Ndèye Mariéme Badiane .Un tel choix est pertinent et opportun dans la mesure où Mme la présidente nationale des femmes de Benno est investie de la confiance de toutes les femmes du pole présidentiel » renseigne le communiqué publié hier par la conférence des femmes de Benno Bok Yakaar
2-Pénurie de sang à Matam : L’acte exemplaire du gouverneur de Matam Omar Mamadou Baldé qui devant le décès de plusieurs femmes faute de poches de sang dans la région, a réquisitionné les militaires, les policiers, les gendarmes, les sapeurs-pompiers et les enseignants pour donner du sang à l’hôpital de Ourossogui.
3-Bara Sow reste en prison pour 3 mois et payera 1 million à son épouse Ndèye Coumba Diop : l’époux violent a été condamné à 2 ans dont 3 mois de prison ferme et une amende d’un million à payer à Ndèye Coumba
4-Nafissatou Wade première femme candidate à l’élection présidentielle de 2019 : Son nom n’est pas très connu mais la responsable de la convergence Deggu Jef est une cadre, une spécialiste de l’urbanisme qui promet de changer la donne politique au Sénégal. De son coté, Abdoulaye Baldé a aussi annoncé sa candidature hier
5-Eiffage soigne son image et annonce la baisse du tarif du péage : Pour changer la mauvaise perception de son image, Eiffage offre 10 millions à l’hôpital de Pikine et promet la baisse des tarifs de l’autoroute
6-UGB : l’année scolaire des étudiants de l’UFR juridique sacrifiée. L’année est invalidée pour les étudiants en droit de Saint louis
7-Les deux décisions radicales du nouveau patron de la gendarmerie : lutte contre les violences exercées sur les manifestants et création d’unités mobiles contre l’indiscipline routière : le nouveau boss de la gendarmerie Cheikh Sène qui a pris fonction hier ne veut plus de bavures contre les manifestants. Il opte pour un encadrement des manifestations sans armes. Contre les accidents de la route, Général Sène va créer des unités mobiles et d’autoroute

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut