Actualités

Cristina Cordula à ses collègues de Grosses Têtes : « Ils se moquent toujours de moi. Je me demande ce que je fous là »

Ce n’est pas trop la joie pour Cristina Cordula depuis quelques temps. Ses collègues de Grosses Têtes lui mènent la vie dure avec des railleries qui finissent souvent par l’incommoder.
La semaine dernière, Cristina Cordula a dû encore faire face au sarcasme de Yann Moix qui s’était déjà moqué de son accent en janvier 2017. Elle a menacé, le 6 octobre dernier, de quitter le plateau de l’émission animée par Laurent Ruquier sur RTL. L’animatrice s’en était offusquée, accusant l’écrivain de vouloir « lui mettre une balle dans la tête ». Ce dernier avait saisi la balle au rebond pour répondre dans Salut les terriens en ces termes : Je veux dire, au bout d’un moment, je suis sûr que si je lui mettais un flingue sur la tempe, elle n’aurait plus d’accent ». Face aux récurrentes remarques désobligeantes des pensionnaires de Grosses têtes, la présentatrice des reines du shopping, dépitée, avait déclaré : Je suis la seule femme de l’émission, si vous me cassez les pieds, moi, je me casse parce que là franchement, c’est pas sympa… Vous êtes des machos. Vous êtes lourds, misogynes… Je vais porter plainte ».
Mais, elle n’était pas au bout de ses peines. Ses collègues l’ont encore tournée en dérision. Cette fois-ci, c’est Chantal Ladesou qui a provoqué les hostilités en posant la question de savoir si ce serait bien de vivre longtemps. Et l’ancienne mannequin de 53 ans de retorquer que cette éventualité ne la rendrait pas malheureuse. L’humoriste en profite pour glisser une petite raillerie : « elle va nous casser les couilles longtemps alors ! ». Cristina Cordula lance alors à Laurent Ruquier : « Ils se moquent toujours de moi…Je me demande ce que je fous-là ». Espérons qu’elle ne finisse pas par se lasser des sarcastiques sociétaires de Grosses Têtes !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top