Actualités

Des confessions exclusives sur le “vrai” Jean Luc Delarue

Jean-Luc Delarue : les raisons de son addiction à la cocaïne enfin dévoilées.

Jean Luc Delarue était l’animateur phare de France télévision et il nous a tristement quitté il y a maintenant six ans suite à un cancer. Sa vie a été marquée par l’image et succès professionnels mais aussi ternie par les problèmes d’addictions.

Six ans après un livre événement ‘’Jean Luc Delarue, la star qui ne s’aimait pas’’ de Vincent Meslet va être publié sur sa vie et nous promet des révélations choc sur sa face cachée, des révélations notamment sur ses addictions.

« Jean Luc Delarue est trouvé dans les pires endroits, mis à mal au milieu de clochards, attaché à un radiateur dans une chambre d’hôtel, parfois il faut juste le forcer à bouger lorsqu’il s’enferme dans son appartement fenêtres fermées jours et des jours … »

« Lors que Jean Luc Delarue sort du studio, commence la lente et pénible redescente, les caméras ne sont plus là pour le protéger. L’alcool et le shit et plus tard la cocaïne ne sont plus des antidotes… »

Mais également une sombre révélation ou Jean Luc Delarue avait décidé d’en finir avec la vie.

« Jean Luc Delarue passe par des voies sur berges, non loin du pont ou la princesse Diana trouvera la mort en 1997. Il pousse la musique à fond puis se tourne vers Elsa : ‘’On sera mieux là-haut tous ensemble non ?’’ Il accélère, tout le monde crie dans l’habitacle, la voiture finit par se fracasser contre un poteau avant de faire trois tonneaux… »

Voilà ce qu’il y a dans ce livre écrit par Vincent Meslet qui a fait beaucoup parler dans de nombreux médias. L’auteur du livre.

A en croire Franck Saraut, producteur d’émissions de variétés Vincent Meslet connaissait parfaitement Jean Luc Delarue pour avoir travaillé avec lui pendant des années sur France télévision.

« Le livre révèle exact de ce qu’était Jean Luc Delarue. Il était une vraie rock star, quelqu’un qui avait un talent inouïe qui était tellement décodé dans la vie. Je pense que le livre n’est pas aussi dur comme le pensent certains. Jean Luc Delarue, c’est quelqu’un qui va rester dans l’histoire de la télévision et que Vincent Meslet n’avait pas l’intention d’en dire du mal. Je pense qu’ il a eu l’intention de décrire un personnage emblématique dans les années 90 , qui s’est un peu perdu dans un milieu qui est le nôtre », a-t-il laissé entendre ce matin dans le ‘Morandi Live’ sur CNEWS

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut