(Vidéo) Perquisition chez Jean Luc Mélenchon dans une colère noire

La France Insoumise (LFI) leftist party's leader Member of Parliament Jean-Luc Melenchon gives a press conference, on June 27, 2017 at the French national assembly in Paris, as France's new parliament is to sit for the first time / AFP PHOTO / GEOFFROY VAN DER HASSELT

Jean Luc Mélenchon est perquisitionné à son domicile par la police pour suspicion d’emplois fictifs au Parlement Européen et irrégularité de ses comptes de campagne. Ce dernier parle “d’agression politique”.

« C’est moi Jean Luc Mélenchon avec une écharpe tricolore. Je n’ai peur de personne »

Ce mardi, le siège de la France Insoumise du parti de Gauche et le domicile de Jean Luc Mélenchon ont été visés par des perquisitions. Le leader de la France Insoumise a filmé l’opération en direct sur sa page twitter.

« Dans une démocratie, la personne d’un parlementaire est intouchable. Rappelez-vous les gens et regardez bien ce qui se passe. Demain vous verrez, ils trouveront une excuse pour me foutre en cabane. »

Ces perquisitions ont eu lieu dans le cadre de deux enquêtes, l’une sur les comptes de campagne électorale, l’autre sur de présumés emplois fictifs au Parlement européen.

Cependant Jean Luc Mélenchon peut compter sur le soutien de Marine Le Pen dans sa stratégie de victimisation. A travers son compte Twitter le leader du Front National a réagi.

« Dans cette pseudo affaire des assistants parlementaires, le pouvoir est donc en possession de tous les contenus, etc, de tous les téléphones et ordinateurs, sur plusieurs années, des deux partis d’opposition à Emmanuel Macron, le RN et LFI MLP. » a-t-elle laissé entendre.