L’Arabie saoudite admet enfin que Jamal Khashoggi est mort dans leur consulat. Son corps introuvable

L’Arabie saoudite admet enfin que Jamal Khashoggi est mort dans leur consulat, mais affirme qu’il s’agit d’un ” FISTFIGHT ” et Donald Trump dit que c’est CRÉDIBLE : 18 personnes arrêtées, 5 agents des services secrets licenciés, mais le régime ne veut pas dire où se trouve le corps du journaliste disparu.

L’Arabie saoudite a admis que le journaliste Jamal Khashoggi est mort. Les résultats de la propre enquête du pays ont été révélés vendredi soir et affirment que le jeune homme de 59 ans est mort à la suite d’une altercation au consulat du royaume à Istanbul, en Turquie, le 2 octobre.

Le procureur général saoudien a déclaré que Khashoggi (représenté au centre dans un costume noir entrant dans le consulat saoudien en Turquie, à droite et en médaillon avec sa fiancée) est mort après une bagarre entre lui et d’autres personnes à l’intérieur du consulat. Au total, 18 suspects sont détenus dans le cadre de cette affaire, selon les médias d’Etat du royaume.

Le prince héritier Mohammed Bin Salman a également limogé cinq de ses conseillers, dont le chef adjoint du renseignement Ahmed Assiri (en médaillon à gauche) et Saud al-Qahtani (à droite), un conseiller de la cour royale. Lorsqu’on lui a demandé s’il pensait que l’explication de l’Arabie saoudite concernant la mort de Jamal Khashoggi était crédible, le Président Trump a répondu : ” Oui, je le pense. “Je le veux. Lors d’un rassemblement en Arizona, il a déclaré qu’il s’agissait d’un ” événement horrible ” et que l’enquête était une ” bonne première étape “.