Actualités

Une femme paralysée après avoir été «catapultée» de son lit pendant un rapport sexuel perd son procès devant la Haute Cour

Une femme paralysée après avoir été «catapultée» de son lit pendant un rapport sexuel perd le procès devant la Haute Cour

Une femme paralysée après avoir été «catapultée» de son lit pendant un rapport sexuel perd son procès devant la Haute Cour

Claire Busby, de Maidenhead, dans le Berkshire, a été gravement blessée à la colonne vertébrale lorsqu’elle est tombée du double divan de très grande taille alors qu’elle changeait de position au cours de rapports sexuels avec son amant John Marshall.
La femme de 46 ans a affirmé que le lit était dans un “état défectueux” au moment de son accident et a intenté une action en justice contre Berkshire Bed Company connu sous le nom de Beds Are Uzzz, qui l’a fourni.

En rejetant son cas, le juge Barry Cotter a conclu que le lit n’était «pas défectueux» et que la chute de Mme Busby était un «accident tragique».

Il a ajouté que l’accident “nécessitait une combinaison extrêmement regrettable et inhabituelle de positionnement sur le lit et de mouvements qui, selon lui, n’aurait été prévisible par aucune personne raisonnable avant l’incident”.

Richard Manders, directeur de Berkshire Bed Company, a déclaré: «Nous sommes ravis que le tribunal se soit prononcé en notre faveur. Nous regrettons que Mme Busby ait été blessée et nous lui souhaitons bonne chance, ainsi qu’à sa famille, pour l’avenir. ‘
Le lit avait été l’une des cinq livrées au domicile de Mme Busby en août 2013 alors qu’elle rénovait la propriété, a appris le tribunal.

Mme Busby, qui travaillait auparavant dans le secteur immobilier, s’est blessée une semaine après la livraison du lit alors qu’elle était en train d’avoir des relations sexuelles avec son partenaire d’alors, John Marshall.

Elle a déclaré à la cour qu’elle était agenouillée au milieu du lit en train de commettre un acte sexuel lorsqu’elle a décidé de changer de position et “a balancé ses jambes” sous elle, avant de se rallonger sur le lit, la tête vers le bas.
À ce moment-là, affirme-t-elle, le lit a cédé et elle s’est renversée pour se poser sur la tête.

Elle a dit: «Je me suis retournée, j’ai baissé la main, puis j’ai eu l’impression d’être catapultée à l’arrière du lit.

‘Ma tête a heurté le sol, je suis tombée sur le côté, puis j’ai entendu comme un ressort dans mon corps se briser’.

Une femme paralysée après avoir été «catapultée» de son lit pendant un rapport sexuel perd le procès devant la Haute Cour

Une femme paralysée après avoir été «catapultée» de son lit pendant un rapport sexuel perd le procès devant la Haute Cour

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top