Actualités

Comment une dame de plus de cent ans a pris Angela Merkel pour Brigitte Macron

Comment une dame de plus de cent ans a pris Angela Merkel pour Brigitte Macron

Comment une dame de plus de cent ans a pris Angela Merkel pour Brigitte Macron

Emmanuel Macron et Angela Merkel étaient ce samedi 10 novembre à Rethondes, dans l’Oise, où fut signée la fin de la Première Guerre mondiale. Dans le cadre des commémorations du centenaire de l’Armistice, ils y ont inauguré une plaque avant de venir à la rencontre du public.

Les deux chefs d’État ont alors fait la connaissance d’une dame dont on apprend rapidement qu’elle doit fêter ce lundi ses 101 ans. Toute émue de croiser la route du président français, elle lui confie: “”Monsieur Macron! Ce n’est pas possible. Une petite bonne femme comme moi serrer la main du président de la République, c’est fantastique!”

“Il ne faut pas me faire pleurer”, lance-t-elle aussi à Emmanuel Macron.

S’en suit alors un curieux dialogue entre la vielle dame, qui pense parler à la femme du président français, et Angela Merkel. “Vous êtes madame Macron”, dit-elle. “Je suis la chancelière Allemande”, répond Mme Merkel sans visiblement convaincre la centenaire.

La séquence se termine par une promesse mutuelle: “Je serai là l’an prochain”, lance la dame. “Moi aussi”, lui répond le président français.

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut