Actualités

Suicide de Maggy Biskupski : Yann Moix rend hommage à la policière

Suicide de Maggy Biskupski : Yann Moix rend hommage à la policière

Suicide de Maggy Biskupski : Yann Moix rend hommage à la policière dans “Les Terriens du samedi”


L’écrivain avait eu des mots très durs à l’égard de la jeune femme et d’un de ses collègues policiers lors de leur venue sur le plateau de Thierry Ardisson fin septembre sur C8.

La séquence avait fait polémique. Fin septembre, dans “Les Terriens du samedi” sur C8, Yann Moix avait eu des mots très durs à l’encontre de deux policiers présents en plateau, leur reprochant notamment un usage disproportionné de la force.

Dans “Les Terriens du Samedi”, Yann Moix a rendu hommage à Maggy Biskupski, la policière qui s’est suicidée ce lundi 12 novembre. Le polémiste avait eu des mots très durs à son égard lors d’une précédente émission.

Fin septembre, Moix s’était emporté contre des policiers en pleine émission. Maggy Biskupski faisait partie des invités. “La peur au ventre, vous n’avez pas les couilles d’aller dans les endroits dangereux”, avait-il lancé. “Je trouve que venir vous victimiser à longueur d’émissions de télévision vous ridiculise auprès de la population.” Ces propos avait créé un véritable tollé dans l’Hexagone.

Quelques semaines plus tard, la policière s’est donné la mort avec son arme de service. Une tragédie très mal vécue par Moix vu le contexte. “C’est terrible quand vous vous êtes invectivé avec quelqu’un (…) que vous apprenez qu’une personne que vous avez vu réellement, en face de vous, si jeune, n’est plus là. Vous vous dites que la mort a toujours tort et que pourtant elle a toujours le dernier mot”, a-t-il commenté, ému.

“Si elle était là aujourd’hui, peut-être que je parlerais très longtemps avec elle après le débat et que je ne partirais pas aussi rapidement que je l’ai fait la dernière fois. Je crois que dans des moments comme ça, le silence et le respect l’emportent et que pendant les semaines qui vont venir, je ne pourrai pas m’empêcher de penser à elle régulièrement.”

Trop tard, n’est-ce pas ? Même si Thierry Ardisson tente de lui donner bonne conscience en balançant : « Vos propos vous honorent »
Le mal est déjà fait !

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut