Actualités

LES SEIGNEURS DES ARENES

La lutte avance dans son évolution conquérante pour laisser s’afficher les nouveaux seigneurs des arènes. Ils ont les dents longues, ils sont téméraires et arrivent avec des montagnes de muscles. Pour casser tous les obstacles qui se dresseront devant eux.

Balla Gaye 2 : Le Lion de Guédiawaye

En battant Yékini après près de 15 ans de règne, celui que tout le monde redoutait, Balla Gaye 2 s’est emparé du trône du roi des arènes. Le fils de feu Double Less ne faisait qu’entamer sa vraie carrière de lutteur de haut niveau. Le lion de Guédiawaye est sans doute l’un des lutteurs les plus teigneux de l’arène.

Modou Lo : Le Rock des Parcelles Assainies.

Depuis sa défaite face au Lion de Guédiawaye, le lutteur des Parcelles Assainies veut toujours montrer qu’il faut savoir compter avec dans le milieu très select des grands champions. Le chef de file de l’écurie Rock énergie est considéré comme le chouchou de l’arène.

Tyson : Le businessman Malgré le nombre de défaites qui caracole sur sa stature de « mbeur », Tyson restera toujours un champion. Le chef de file de Génération Boul Falé sera toujours cité dans l’histoire de la lutte sénégalaise qu’il a aidé à révolutionner dans le business

Eumeu Sene : L’antidote

Il sait lutter et ses combats sont souvent époustouflants. « Dof du werr », dit-on dans son camp. Le chef de file de l’écurie Tayshinger a certainement l’antidote pour soigner les fous de l’arène. Lui qui avait battu Balla Gaye 2 s’attends certainement à une autre face à face avec le Lion de Gueye ou du Rock des Parcelles Assainies.

Bombardier : L’érodé

Il a le physique, il a la corpulence et la force qu’il faut pour faire déchanter tout adversaire qui oserait le défier. Mais on ne comprend pas le lutteur de Mbour : parfois il se fait surprendre et se casser le nez. Ces dernières saisons il s’est vraiment amélioré en reprenant la couronne du roi des arènes.

Tapha Tine : Le pugiliste

C’est parce que ses coups de point qu’il marque des points dans l’arène. Le lutteur de l’écurie Baol est un pugiliste né. On ne lui connait pas encore des prouesses techniques de lutte pure. Mais bon, puisque c’est du « beuré door 

Zoss : Le Renard

Plus retors que Zoss tu meurs. Le chef de file de l’écurie Sauce Saussate est un véritable félin dans l’arène. Il garde toujours un petit quelques choses pour tromper son adversaire et lui faire mordre la poussière. Sacré Zoss !

Gouy Gui : Le délirant VIP

Il est le tonitruant lutteur Gouy Gui. Le lutteur de Guédiawaye est un vrai showman qui aime animer Sunulamb. Et cela lui fait gagner la sympathie des amateurs de lutte et attirer les sponsors. Sacré Gouy Gui.

Cheikh Coka Avec Satelit

Commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut