Actualités

Miss Sénégal : Faut-il continuer ou non d’organiser ce concours de beauté ?

Dans nos dernières lignes, des associations féministes critiquent vertement le concours de beauté Miss Sénégal nouvelle vision ainsi que la présidente du Comité Amina Badiane qualifiée de « proxénète ». Elles estiment que les concours de beauté sont rétrogrades, anachroniques et dégradants. Certaines vont plus loin et n’hésitent pas à les comparer à la prostitution.

Depuis quelques années déjà, le concours Miss Sénégal ne passionne plus vraiment les foules, et c’est un euphémisme de l’écrire. Et si la cérémonie fait toujours recette, certaines associations féministes ne sont pas fait prier pour critiquer le concours Miss Sénégal nouvelle vision qu’elles ont même appelé à rayer de l’agenda culturel sénégalais.

Alors que nous venons de connaitre notre nouvelle et fraiche reine de beauté 2021 qui se nomme Fatou Lamine Lo, faut-il continuer ou non d’organiser ce concours, se demandent bon nombre de Sénégalais.

Sans grande surprise, ces associations féministes estiment que les concours de beauté véhiculent une image stéréotypée de la beauté féminine, excluant de facto de nombreuses femmes qui ne se reconnaissent pas dans ces soi—disant critères de beauté. De plus, les concours de miss contribuent à l’hypersexualisation du corps féminin, soulignent elles. Pis, il n’y aurait pas de grande différence entre une Miss et une prostituée dont la vitrine est remplacée par un écran de télévision.  

Cheikh Coka

2 commentaires

2 Comments

  1. Pingback: Should we continue or not to organize this beauty contest? – SenePeople

  2. Pingback: Ought to we proceed or to not arrange this magnificence contest? – SenePeople

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut