Actualités

Sheynnis Palacios, une Nicaraguayenne  élue Miss Univers

La Nicaraguayenne Sheynnis Palacios a été élue samedi plus belle femme du monde lors du 72ème concours de Miss Univers, au Salvador, qui incluait pour la première fois des mères et deux candidates transgenres faisant de cette édition un concours plus ouvert à la diversité.

C’est la première victoire du Nicaragua à ce concours. La première dauphine est une Thaïlandaise tandis que l’Australienne Moraya Wilson s’empare de la troisième.

Sheynnis Palacios, 23 ans, a reçu la couronne de l’Américaine R’Bonney Gabriel, Miss Univers 2022.

La plus belle femme du monde, qui s’est imposée face aux 83 autres participantes qui ont défilé en maillot de bain, en robe de soirée et en costume traditionnel a estimé que l’humilité et la gratitude sont ses principales qualités.

En répondant à la dernière question du jury, la candidate du Nicaragua a souligné, l’importance de l’égalité salariale pour les femmes pour qu’elles puissent “travailler dans n’importe quel domaine”.

“Il n’y a pas de limite pour les femmes”, a-t-elle assuré.

La Colombienne Maria Camila Avella, 28 ans, et Michelle Cohn, du Guatemala, étaient les deux premières mères à participer à ce concours. La première a réussi à faire partie des cinq finalistes de ce concours que les organisateurs ont dit souhaiter plus ouvert.

La représentante du Portugal, Marina Machete, une femme transgenre, et la Népalaise Jane Garret, première candidate à la silhouette ronde à participer Miss Univers, se sont également classées parmi les 20 premières.

La prochaine édition se tiendra au Mexique.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top