Collectif des victimes du régime de Macky SALL : Découvrez leur étrange objectif

Extrader l’ancien Président de la République à tout prix : Tel est le mot d’ordre du collectif dirigé par Boubacar SEYE Président de l’ONG « Horizon sans frontière ». Se considérant, lui-même, comme faisant partie des victimes du système sous le règne de l’ancien Président de la République du Sénégal, Monsieur SEYE croit dur comme fer que c’est chose faisable.

Mais une chose est claire du point de vue de la Loi pénale. En effet, il reste clair dans le droit pénal que l’on ne peut poursuivre un ancien président de la République qu’en cas de « haute trahison » ! Encore faudrait-il donner une définition juste et claire de la notion de « haute trahison ».

D’ailleurs de l’avis d’un pénaliste : " Le principe, c’est que le président de la République est irresponsable pénalement dans les actes commis à l'occasion de ses fonctions. Ça, c'est le principe. Donc, le principe, c’est l’irresponsabilité pénale du chef de l'État. Mais la Constitution dit que le chef de l'Etat est irresponsable pénalement, sauf en cas de haute trahison. La Constitution dit sauf haute trahison. Or, la notion de haute trahison n'a aucune définition juridique précise".

Malgré ces arguments juridique le collectif dirigé par monsieur SEYE ne compte pas baisser les bras, se partisans croient mordicus en l’extradition de leur ancien « tourmenteur ». Même la loi d’amnistie ne trouve pas grâce à leurs yeux car, affirment-ils « Aucun homme ne saurait être au-dessus des lois. »

Papis SAMBOU

Senepeople.com