La vérité sur la baisse des prix de certains produits de première nécessité

Le gouvernement fait face à la dure vérité des prix dictée par une mafia de commerçants véreux depuis des années. Le président Macky Sall et ses ministres  n'ont rien pu faire dans ce domaine et encore moins sur la baisse des prix des loyers plus astronomiques que jamais.

Selon certains citoyens sénégalais interrogés par nos soins, le nouveau gouvernement aurait dû faire la sourde oreille face à la pression populaire et prendre le temps de voir comment réaliser des baisses conséquentes de tous prix qui empêchent le commun des sénégalais de dormir à leur aise.

Ils insistent sur le fait que le gouvernement aurait pu organiser des séances de réflexions (échanges) avec des économistes et aussi attendre sereinement la déclaration de politique générale pour voir comment s'appuyer sur des leviers spéciaux pouvant procéder à la baisse du coût de la vie des populations, notamment, l'électricité, l'eau, le téléphone, l’Internet suivi d’une baisse conséquente et ferme du prix du loyer.

Papis Sambou

Senepeople.com

Résumé des baisses annoncées:

Ces baisses portent sur certaines denrées de première nécessité, des produits et services de grande consommation. Il s'agit du sucre cristallisé homologué à 600 F CFA, soit une baisse de 50 F CFA ;  du riz brisé non parfumé (-40 F CFA) ; le riz indien  en dessous de 400 F CFA à partir du mois d’août. L’huile raffinée baisse de 100 F CFA. 

Concernant le pain, il a été retenu une baisse de 15 F CFA, en attendant de poursuivre les concertations. Alors qu'il a été décidé de suspendre les 2 000 F CFA de taxe sur le ciment.