Mandat d’arrêt international: Gabrielle Kane en eaux troubles

Personne ne l'aurait cru et pourtant Gabrielle Kane est sous le coup d’un mandat d’arrêt international : et d'ailleurs l’information a fini de faire le tour des médias. L’activiste l’a confirmée dans un post sur les réseaux sociaux tout en évitant d'en révéler les tenants et les aboutissants.

Selon des sources sûres, une série de plaintes déposée en France par son ex époux relative à la garde de leur enfant serait la source des déboires de l'influenceuse.

Les faits remonteraient à 2018. Après leur divorce avec Gabrielle Kane saisit en référé le juge des affaires familiales du Mans, le 26 février de cette année-là. Son objectif : obtenir la garde exclusive de l’enfant, qui était alors âgé d’un an. et le 22 mars 2018, le juge «confie» l’enfant à sa mère le temps que soit bouclée une expertise qu’il a ordonnée. Le 17 mai, le verdict tombe : la garde est confiée à Gabrielle Kane.

Trois ans plus tard, juillet 2020, elle rentre au Sénégal avec son fils. Un an s’écoule avant que Gabrielle Kane, le 10 août 2021, saisit le tribunal d’instance de Dakar avec l’espoir que la justice sénégalaise, comme celle française, lui accorde la garde.

Mais désormais son ex désire obtenir la garde, ce serait la raison de sa présence à Dakar.

Un feuilleton loin d'être terminée car une chose est sûre avec la détermination qu'on lui connait on verrait mal madame Kane baisser les bras dans pareille affaire.

Papis Sambou

senepeople.com