Qui entre Kaby Lame et la marque Expresso aura le dernier mot ?

Le célèbre tiktokeur Kaby Lame avait porté plainte contre l’opérateur téléphonique lui réclamant 10 milliards de francs CFA, pour avoir «frauduleusement utilisé son image».

Le dossier a été appelé à la barre devant le juge des référés. Mais, l’affaire, qui n’a pas été retenue, a été finalement renvoyée au 1er juillet prochain.

Tout serait partie d'un contrat que les deux parties avaient conclu, à travers la structure Iron corporation SRL, qui gère l’image de l’influenceur, un contrat de partenariat d’un an signé le 17 janvier 2022 pour un montant de 90 000 euros (près de 60 millions de francs CFA).

Mais pour monsieur Lame Expresso «a continué à exploiter» son image, qui «trône sur la façade de son siège» malgré l’expiration du contrat.