Le prince Harry évoque son deuil après la mort de la princesse Diana

Le prince Harry s’est confié sur le deuil de sa mère dans un entretien avec l’association Scotty’s Little Soldiers, qui vient en aide aux enfants de militaires ayant perdu un parent. Le duc de Sussex, qui était âgé de 12 ans lorsque la princesse Diana est décédée, a raconté qu'il a longtemps eu du mal à s’autoriser d’être heureux.

“Il est très difficile de perdre quelqu’un quand on est enfant”, a déclaré le prince, qui a perdu sa mère alors qu’il n’avait que 12 ans. “Au début, on se convainc que la personne que l’on a perdue voudrait que l’on soit le plus triste possible, le plus longtemps possible, pour lui prouver qu’elle nous manque. Puis, on réalise qu’en fait non, elle aurait voulu qu’on soit heureux.”

Le prince Harry s’est confié lors d'un entretien avec Nikki Scott, la fondatrice de l’association Scotty’s Little Soldiers. Au cours de leur rencontre, elle lui a notamment raconté le moment où elle a dû annoncer à son fils Kai, alors âgé de cinq ans, que son papa était mort sur le champ de bataille.

Harry le duc de Sussex a alors évoqué l'importance de ne pas réprimer ses émotions. “C’est ce qui est le plus difficile, surtout pour les enfants, je pense. Ils se disent: ‘Je ne veux pas en parler parce que ça va me rendre triste’. Mais une fois que j’ai réalisé que si j’en parlais, je célébrais surtout sa vie, les choses sont devenues plus faciles”, a-t-il déclaré, avant d’ajouter: “On ne peut pas réprimer sa tristesse indéfiniment. Cela vous ronge de l’intérieur.”

Qu'en pensez-vous ?