Pape Alé Niang tacle sévèrement Ismaïla Madior Fall… mais

Ismaïla Madior Fall, professeur agrée en droit constitutionnel, ancien ministre des Affaires Etrangères et ancien ministre de la justice, garde des sceaux était l’invité de  Maimouna Ndour Faye sur la 7TV. 

Interrogé sur l'affaire Fulbert Sambou - Didier Badji, du nom des deux gendarmes disparus dans des conditions troubles (le corps de Fulbert Sambou a été retrouvé, mais pas celui de Didier Badji), Ismaïla Madior Fall a déclaré que leur dossier fait partie de la loi d'amnistie initiée par Macky Sall.

Affirmation qui n'est pas du goût du Directeur général de la RTS, Pape Alé Niang. "Cette déclaration d'Ismaïla Madior Fall est d'une extrême gravité. Dire que la disparition de ces deux gendarmes est liée aux événements survenus entre 2021 et 2024, dont il était d'ailleurs un acteur majeur qualifié de faucon, renforce la conviction des Sénégalais sur ce dossier", écrit le journaliste sur sa page X. 

Décidément ces anciens opposants se croient toujours dans l’opposition et continuent de tirer sur tout ce qui bouge.

Un conseil à Pape Allé : Quand on est directeur d'une société on devrait se garder de participer aux débats de politique politicienne.

Vous avez assez de problèmes avec la RTS, alors de grâce, mettez-vous au travail et réglez les problèmes de la boîte à vous confiée.

Beaucoup de choses se sont passées dans ce pays et il y a eu aussi tellement de deals comme le fameux protocole qui a abouti à cette fumeuse amnistie qui faut-il le rappeler a été à l’origine de la libération de l’actuel locataire du palais présidentiel et de son premier ministre.

Amnistie valable pour le Pastef tout comme pour Benno. Il fallait y penser.

Pour finir, aucun de vos prédécesseurs ne s’est jamais prononcé sur les affirmations des hommes politiques, si ma mémoire est bonne, prenez-en bon exemple.

Même si par le passé il vous avait taxé de multirécidiviste, ce n’est plus le temps du gatsa-gatsa.